Machette Spetsnaz ou STRO

Rédigé par Nexus14 avril 2012 21:122 commentairesClassé dans : Equipement
Mots clés : spetsnaz, machette, spetsnaz machete, taiga, STRO, survival tool for rescue operations, kodex-i, saper, beaver, castor, expedition knife, couteau d'expédition

Un post très spécial. Puisque ça ne concerne absolument pas la randonnée du GR400 même si j'hésite à l'emporter.
J'ai eu du mal à la trouver, donc je veux approfondir un peu :
1) Les origines
2) Les usages
3) Où l'acheter
4) Les variantes/evolutions



1) Les origines


Couteau Machete "Taïga" - le premier-né de la conception des talents du russe Skryleva. L'idée de créer une telle chose s'est produite après qu'il eut des difficultés dans les montagnes, en reprenant le soi-disant «kit de survie de l'aviation" qui comprenait un couteau et une machette.
La Taiga a d'abord intéressé quelques explorateurs Russes et Italiens en particulier. À l'insu de Skryleva, l'outil a frappé le marché américain, et est apparu dans de nombreux catalogues d'armes prestigieux. Fabriquée à l'usine de Saratov en Russie à un millier d'exemplaires au départ, la production du s'adapter à la demande.
Elle était annoncée comme "l'arme cool des forces spéciales russes." Et si ce couteau/machette n'est pas considéré comme une arme de combat, il a vraiment été utilisé en Tchétchénie. Ces deux faits ont achevé la déformation de l'idée de départ d'un "outil de survie multifonctions" vers "une arme des forces spéciales russes qui donne l'air cool".
Aujourd'hui encore, elle est associé aux Spetsnaz (qui est un terme générique pouvant désigner plusieurs groupes spéciaux), on peut la voir apparaître dans la campagne de Battlefield 3 par exemple.

L'ancien nom était couteau machette Taiga, le nom actuel est STRO : Survival Tool for Rescue Operations.
Le métal de la lame est une pièce d'acier forgé, qu'on utilise pour les matrices, travail à froid, poinçons, lames de scies, ciseaux pneumatiques. Un acier d'usine, made in Russia.
Voici les normes
-Europe : C80U; C80E2U; C90E2U; Y190; Y180
-Pologne : N8E
-Japon : SK6
-USA : W108
 

2) Les usages



Voici une excellente vidéo (an anglais) qui décrit bien les usages :
http://youtu.be/RqZs8QDSMA0
Pelle, machette, couteau, coupe fil (partie dentée entre la lame machette et la lame couteau), coupe-cable (stroporev en russe) et scie pour ce qui est des fonctions basiques.
Avec un peu de trigonométrie (aïe la tête) et un fil (ou une petite tige), vous pouvez calculer la hauteur d'un obstacle, bâtiment, arbres en utilisant la mire sur le dessus et le rapporteur sur la lame (comme montré dans la vidéo).
Le "gros trou" sert normalement à dévisser des boulons (taille russe !) mais la solidité de la lame permet d'y attacher une corde, en utilisant un cran d'arret derrière (bout de bois par exemple) et de lancer la machette par dessus un mur afin de s'en servir pour grimper. C'est aussi dans la vidéo.
La chambre dans le manche est étanche grâce à un anneau de caoutchouc qui retient aussi l'anneau muni d'une pointe et un large tournevis plat. J'ai essayé de grimper à un arbre en utilisant la pointe comme c'est expliqué dans la vidéo, ce n'est pas possible. Je pense que l'utilisation première est un poinçon, ou un petit pic à glace. On peut également y attacher une ligne de pêche.

Je dois avouer que je ne croyais pas que c'était confortable avec ce gros manche carré, mais ça l'est, en plus d'être très maniable malgré les 800 grammes du bestiau !



3) Où l'acheter


L'outil est toujours produit à Saratov par Sepo-Zem et Kodex-i peut vous l'envoyer par la poste.
http://www.kodex-i.cz/en/knives-machetes/en-survival-tool-for-rescue-operations1-detail
En prime, ils font même l'étui.


Comptez 105€ pour le tout :
_ 78€ l'outil
_ 8€ l'étui
_ 18€ de frais de port jusqu'à la France

Il faut savoir qu'il n'y a pas de paiement sécurisé sur le site. Kodex-i se trouve en république tchèque. Lorsque vous commandez, une personne de chez Kodex vous contacte par e-mail. Donc il vous faudra de la patience et pas mal d'échanges d'e-mails pour recevoir votre machette.
J'ai du mettre deux semaines à commander (pour le virement bancaire international), et deux semaines à attendre que ce soit livré.

Petite vidéo avec l'étui : http://youtu.be/RfzWcueC8uE
 

4) Les variantes/evolutions


Le Beaver ou Castor

La version militaire de la Taiga. Elle a été conçue exprès pour les forces spéciales russes. Plus résistante, avec des spécificités de combat. C'est elle qui devrait avoir le nom de machette Spetsnaz Aussi créée par Skrileva, La production série n'a pas encore commencé.

 

Couteau d'expédition

C'est le principal concurrent de la Taiga. Développé plus tard par Skryleva aussi, il est mieux conçu avec une scie améliorée, un crochet en bout de lame (pour tirer une marmite du feu par exemple), plus léger et maniable encore.

 

Machette Wolverine

Création artisanale dont la forme rappelle le Beaver. La Wolverine est une machette pur sang, qui défie les haches. La lame paraît massive mais sa finesse lui permet d'être assez légère avec une force de pénétration impressionnante.

http://envirosponsible.com/

La Saper

Aussi vendue par Kodex-i, c'est une version allégée et sois disant améliorée de la Taiga. Mais on perd le rangement de la poignée, la mire sur la lame scie et surement aussi la robustesse générale de l'outil originel.

 

En Conclusion


La Taiga fait tout moins bien que les outils dédiés à chaque fonction, il faut le reconnaître. Mais elle rassemble tout un tas de fonctions qui peuvent servir en randonnée sauvage, surtout en forêt. En tout cas elle est plus légère et plus facile à transporter que la pelle pliante, donc c'est ça que je choisis et dont je me sers depuis quelques années.
Retenez juste que c'est un outil robuste, mais pas de qualité. Les points de rouilles apparaissent dés la première utilisation sous la pluie. Le métal résistera bien mais la couche sulfurée (qui rend l'acier noir et est censé être anti-rouille) ne sert pas à grand chose donc entretenez votre lame si vous voulez qu'elle vous serve longtemps.
Nexus

2 commentaires

#1 • Le mercredi 28 novembre 2012 @ 21:13, Nexus a dit :

@Kenneth : Without connections in Russia or eastern Europe, nowhere. This model was never released at the industrial quantity. Maybe there few in East miltary, like prototypes for tests, but it is almost non existent :/

#2 • Le lundi 19 novembre 2012 @ 15:37, Kenneth a dit :

Where can I find the first variant, the russian military machete?

Écrire un commentaire




Quelle est la deuxième lettre du mot lvqphv ? :