Bilan et reboot

Rédigé par Nexus28 novembre 2012 21:35aucun commentaireClassé dans : Expériences
Mots clés : bilan reboot

Bonjour à tous,
Bon, la rando dans le cantal ne s'est pas super bien finie, plutôt ne s'est pas finie du tout. C'est ce qui arrive quand on a les yeux plus gros que le ventre.

Mais aucun regret, car chaque echec est une marche sur l'escalier du succès...

Putain je suis nul comme orateur philo de mes deux. Bref, cela nous a quand même aidé. L'un a découvert que finalement, il n'aime pas la randonnée. L'autre s'est orienté vers les Alpes et autres parcours plus enneigés. Quant à moi, je me suis recentré vers les sorties sauvages en milieu boréale : les forêts humides et froides un peu comme en Normandie.

 

Mais pourquoi autant de temps ?


Ouais, cela fait un bout de temps que je n'ai pas écris. Je ferais peut être un petit recap de notre courte descente au Cantal. Car on a quand même pas mal de photos. C'était court mais intense...
Hem... Donc je vais parler de moi puisque je n'ai pas refais de sortie "engagée" avec mes acolytes..

J'étais pas mal occupé par ma ré-orientation puisque je suis passé de "randonnée gentillette sur chemin balisé" à "exploration sauvage de la faune en climat tempéré". J'ai, évidemment allégé mon équipement, car avec le savoir-faire adéquat, la forêt fournit bien des choses qu'il n'est plus nécessaire d'avoir sur soi. J'ai affiné ce que j'avais déjà (trousse de secours notamment). J'ai aussi fait quelques stages de préparation car en cas de pépin dans la brousse, on arrive très vite à la situation de survie pure et simple.

Et concrètement ?


Par exemple, mon abris n'est plus une tente, mais une plashch palatka : un poncho d'origine cosaque qui se transforme en demi tente. Ajoutez à ça un bon petit feu...
J'ai remplacé mes gamelles en alu par de l'acier inox vu que je les utilise souvent. Je me suis débarrassé de mon réchaud Esbit, je sais préparer, allumer, et entretenir un feu à la place maintenant.
Exit le sac de couchage, j'ai une couverture en laine mi-merinos, mi-alpaca avec un sac à viande en soie.
J'ai modifié sensiblement ma trousse de rafistolage et mon kit de toilette, ainsi que ma gourde.
Ma machette me sert plus que jamais, évidemment. En fait, ça et ma tenue de rando n'ont absolument pas changés (en fait si, j'ai un bush shirt en laine merinos Swanndri). J'ai juste pris des chaussettes en laine pour l'hiver.

Bah voilà


Qu'est ce que je peux dire d'autre ? Je n'ai pas de gros voyage prévu pour l'instant. Je me fais mon petit bivouac chaque week-end en dehors des sentiers battus, au milieu des arbres et des animaux. J'observe les traces de blaireau, les crottes de renard, les poils de sangliers. Je dors en hamac ou sous la plashch, près du feu. J'essaie de faire une braise correcte à l'archer avec ma planchette et ma drille, fraiches. Je me brûle les doigts en démarrant au firesteel. Je sens la fumée de bois et j'adore ça !

Banzaï !






Écrire un commentaire




Quelle est la première lettre du mot zbll ? :