Quelques trucs à avoir (ou pas) quand on part en bivouac ou plus

Rédigé par Nexus03 décembre 2011 16:063 commentairesClassé dans : Equipement
Mots clés : alep, alun, lavande, tire tic, bivouac

Salut, Nexus, quatrième post.
J'ai déjà traité du baume du tigre mais il existe d'autres petits trucs à avoir. Parce que, soit on ne connait pas les plantes qui pourrait faire ceci ou alors celles qui conviendraient ne sont tout simplement pas dans la région où l'on voyage.
Je vous propose donc de voir quelques produits qui seront les bienvenus, où que vous partiez. Certains, j'ai pu les tester, d'autres non.

1) Le savon d'Alep : pourquoi ?
2) L'aspi-venin : solution anti-venin ultime. Info ou intox ?
3) La pierre d'Alun : il devrait pas vous faire suer. A voir..
4) Tire-tic : must have !
5) Huile essentielle de lavande : oui mais laquelle ?
6) Des bougies : idée lumineuse !
7) (post)L'anti-venin ? Ah oui mais non.
8) (post)L'alcool de menthe. Hips !
9) Vous avez testé autre chose ?

Concernant les propriétés pharmaceutiques de certains, je n'en parlerais pas, car cela fera l'objet d'un prochain post.
1) Le savon d'Alep : pourquoi ?

Certains diront "Pourquoi pas du savon de marseille ?"
Je suis d'accord, si vous avez déjà un savon de marseille, ou un savon PH neutre delamortquitue, gardez-le.
Il faut savoir que le savon d'Alep est la source de la formule de Marseille, c'est le plus vieux des savons du monde.
Il nourrit la peau, nettoie (évidemment) et on peut même se laver le cheveux avec si besoin. La seule préconisation est : Pas sur les irritations de la peau.
Eh oui, ce savon n'est pas neutre (pH aux alentours de 5). Donc pas de problème sur peau saine ou desséchée mais si par exemple, pas sur vos pieds si vous avez des ampoules ou des mycoses.
ATTENTION : un vrai savon d'Alep contient au moins 20% d'huile de Laurier, sinon c'est un attrape con. Le reste d'huile d'Olive-70%, d'eau et de soude. A part cela, pas besoin qu'il provienne forcément d'Alep.

2) L'aspi-venin : solution anti-venin ultime. Info ou intox ?

Un peu des deux. Personnellement je n'ai pas testé de me faire mordre pas un serpent venimeux ou d'emmerder des frelons juste pour en être sûr (ouch !).
Ce que je sais c'est que si vous ne pouvez pas le dégainer dans les 30 secondes après la piqûre/morsure, il ne sert à rien (le venin est déjà trop loin dans la chair.
Et même dans ce cas, son efficacité est mitigé (les crochets de serpents s'enfoncent loin avant d'injecter leur saleté. Quand aux piqûres d'abeilles, c'est 50/50. Soit le dard ressort (super !), soit le sac de venin accroché au bout éclate (merde !).
ATTENTION : Il ne faut pas acheter un aspi-venin juste pour aller en randonnée, c'est stupide. Mais si il vous reste un peu de place dans votre sacoche, ou poche de ceinture, pourquoi pas ?

3) La pierre d'Alun : il devrait pas vous faire suer. A voir...

Je vais être clair, certains prétendent que c'est un anti-transpirant naturel : c'est de la connerie.
Il est dit que la pierre resserre les ports de la peau, mais ça n'a plus d'effet ne fin de journée. Mais bon, ne prenez pas votre stick Mennen pour autant
Un effet de mode qui cache les autres propriétés de cette pierre. Elle est coagulante (coupures, écorchures), elle soulage les piqûres d'insectes (moustiques par exemple).
Pour l'appliquer, rien de compliqué, on mouille le coté que l'on va appliquer sur la plaie. Je précise que si vous la cassez (c'est fragile), réduisez les morceaux en poudre qui marche aussi bien, avec de l'eau toujours.
ATTENTION : Elle doit être 100% potassium d'alun, sinon c'est de la merde résiduelle industrielle totalement inutile (ammonium d'alun).

4) Tire-tic : must have !

Est-ce que j'ai vraiment besoin de détailler ?
Vous pouvez chercher "maladie de lime" pour vous convaincre.
Le tire-tique est un mini pied de biche. On glisse la fourche sous la tête de la tique, et on tourne sans tirer dans le sens horaire. Ca vient tout seul.
J'ai pas encore testé sur terrain, ce qui prouve ma prudence vis-à-vis de ces saloperies.
ATTENTION : ce la s'appelle, tire-tique mais ça porte mal son nom. Il ne faut JAMAIS tirer.

5) Huile essentielle de lavande : oui mais laquelle ?

Si vous ne partez pas en méditerranée, vous ne pourrez trouver de la lavande à l'état naturel pour profiter de ces bienfaits. Voilà pourquoi je vous conseille une fiole d'huile essentielle, même si j'ai horreur de la forme liquide qui oblige à prévoir une boite solide en bois ou fer pour ne pas casser la fiole.
La dessus, on se fiche de savoir si c'est lavande, lavandin, ou aspic, ça se vaut.
L'huile essentielle de lavande peut être utilisée pour pas mal de problème de peau : piqûres, eczéma, inflammation, psoriasis, coup de soleil, peau sèche, mycoses, ou désinfecter une plaie.
Ne vous dites pas que l'huile essentielle de lavande peut remplacer la pierre d'alun. Parce que si vous perdez l'un, vous serez contents d'avoir l'autre.
ATTENTION : si vous souhaitez exploiter toutes les possibilités de la lavande sans la gaspiller ou mal l'utiliser, renseignez vous convenablement. Par exemple, si il me reste du dakin, je ne vais pas utiliser l'HE de lavande pour désinfecter une plaie, ce serait très con.

6) Des bougies : idée lumineuse !

Cela peut paraître bizarre mais elles peuvent être vraiment utiles !
_ D'une part il suffit d'en allumer une pour qu'elle vous éclaire longtemps ou qu'elle allume à son tour plusieurs foyers et se réchauffer, s'éclairer, etc... (dans le cas d'un camping-sauvage en forêt par exemple)
_Frottez sur les lacés raides, c'est très bien pour diminuer les frottements. En fait, frottez les lacés sur la bougie et pas le contraire, ce sera plus facile.
_ Ou alors pour retirer des échardes (si vous n'avez pas de pince à épiler), des dards. Allumez une bougie, faites tomber une goutte de cire fondue sur la morsure (les SM adoreront), attendez que ce soit froid, puis retirez délicatement la cire (attention à ne pas éclater le sac de venin pour les piqûres d'abeilles).
ATTENTION : Ne jamais allumer une bougie avant de s'endormir ! Sinon, pas la peine d'en prendre si vous parcourez des plaines et que vous dormez dans des gîtes.

7) (post)L'anti-venin ? Ah oui mais non.

J'ai eu un commentaire sur l'anti-venin. Je tenais à préciser un peu pourquoi ne pas en prendre :
_ Une race de vipère est mortellement toxique en France. Les autres n'ont pas des morsures agréables mais en ayant quelques bons gestes (et beaucoup de souffrance), on survit.
_ Parce que quand on n'y connait rien, on pourrait acheter sans le savoir les "anciennes" formules d'anti-venin, qui provoquent souvent des oedemes, des chocs anaphylactiques (super !)
_ Meme les nouveaux anti-venins ont des effets secondaires. On ne peut pas le tester tant qu'on est pas mordu, et tant qu'on ne l'est pas, on ne sait pas si on est allergique. J'aime pas la roulette russe.
_ Parce que chaque venin nécessite son anti-venin (j'avoue qu'en France on ne concentre pas les espèces vénéneuses)
_ Les objets que je présente sont utiles, partout , tout le temps, pour tous. J'étudierais un peu plus le sujet et je verrais si c'est utile pour la trousse à pharmacie.
_ Personnellement je préfère dépenser 130€ dans un bon sac de voyage que dans un anti-venin périmé au bout de 2 ans et qui doit rester au frigo.

Finalement je dirais que l'anti-venin n'est pas une mauvaise idée, mais pas adapté du tout quand est dans la cambrousse à quarante bornes du premier hôpital.
Merci d'avoir soulever le sujet.

8) (post)L'alcool de menthe. Hips !

Après quelques recherches là dessus. je sais que ça peut servir d'anti moustique (su oreiller par exemple), attention à bien doser pour éviter l'odeur trop forte.
Sinon, il redonne un bon coup de fouet quand on est fatigué (et c'est surement moins dangereux que du Taureau rouge). C'est mieux avec un sucre mais pas facile de transporter un produit aussi friable pour aller avec l'alcool de menthe.

9) Vous avez testé autre chose ?

Si vous avez une idée, ou mieux, une expérience avec un autre must-have lors des randonnées ou voyages. Partagez, je le testerais et l'ajouterais.

A la prochaine, et Banzai !

3 commentaires

#1 • Le samedi 12 mai 2012 @ 13:14, Nexus a dit :

Fausse bonne idée. J'ai mis l'article à jour.

#2 • Le mardi 06 décembre 2011 @ 10:40, officialhealthtips a dit :

Ca marche pas les aspi venin, mais tu peux prendre un antivenin polyvalent si tu sais quels sont les serpents du coin, car un antivenin sert pour plein de serpents, par exemple http://www.snake-antivenin.com/

#3 • Le samedi 03 décembre 2011 @ 18:44, WebSlideR a dit :

Tu pourrais ajouter l'alcool de menthe à ta liste.

Quelques gouttes de ce produit (1 à 3 gouttes suffisent) diluées dans de l'eau fournissent une boisson rafraîchissante et procurent un efficace coup de fouet.
Sur un sucre, sur la langue, dans un verre d'eau ou dans les infusions, l'alcool de menthe permet de traiter le mal des transports, la nausée, la fatigue, les vomissements ou une digestion difficile.
Il peut être également utilisé en usage externe (sur une compresse) car il est antiseptique (contre les bactéries), anti-prurigineux (contre les démangeaisons) et antalgique (contre la douleur).

A consommer avec modération ;-)

Écrire un commentaire




Quelle est la première lettre du mot zmufzc ? :